Le Cloud hybride, solution d’avenir

12

Sep, 17

Le Cloud hybride, solution d’avenir

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

S’affranchir du Cloud personnel pour adopter les fonctions offertes par les Cloud publics et privés, de nombreuses sociétés y ont pensé sans le concrétiser. Le Cloud hybride relance la machine en offrant le meilleur des deux mondes. Explications.

Le Cloud en mode hybride est en plein développement dans l’hexagone. Pour preuve, une PME sur quatre l’utilise déjà et près de 68 % d’entre elles devraient adopter cette solution d’ici à 2018 ! Mais qu’est-ce que le Cloud hybride ?

Découvrons le Cloud…
Le Cloud fut initialement créé pour le stockage de données à distance. Les utilisateurs, particuliers ou entreprises, pouvaient alors accéder à leurs données partout dans le monde avec Internet. Au fil des années, le Cloud a évolué et propose aujourd’hui un accès facilité et transparent à des services informatiques. S’il existe de nombreux prestataires qui proposent des offres de Cloud public (Amazon, Google, OVH, etc.), leurs infrastructures sont partagées avec plusieurs utilisateurs ou entreprises, ce qui n’est pas sans conséquence sur la sécurité. En concurrence, une plateforme de Cloud privé se compose de serveurs physiques ou virtuels dédiés à une seule entreprise. Plus sécurisants pour les sociétés, ces Cloud sont physiquement stockés dans une salle informatique ou hébergés dans un Datacenter dédié et géré à distance. Le but d’un Cloud hybride est d’utiliser simultanément les deux solutions de Cloud (public et privée) afin de bénéficier du meilleur de cette association qui permettent ainsi de mixer différents fournisseurs de Cloud afin de proposer des services d‘hébergement privé et public en tant que service intégré ou d’allier des fournisseurs de Cloud individuels afin de proposer un pack hybride. Enfin, les entreprises elles-mêmes peuvent créer leur propre Cloud privé et intégrer un service de Cloud public dans leur infrastructure.

Pourquoi l’hybride ?
Si les solutions de stockages et les outils collaboratifs demeurent les services les plus utilisés, les possibilités du Cloud demeurent quasi infinies. Grâce à elles, il est possible d’exploiter des données (Datas et Big Datas) à distance, de gérer des applications en condition de mobilité, ou même de proposer des solutions logicielles… Avec ces services externalisés, les entreprises bénéficient d’un fonctionnement simplifié de leurs outils informatiques et d’une gestion fine de leurs données. Mais derrière ce schéma idyllique se cachent quelques freins à son développent. Les entreprises restent en effet réticentes quant à l’hébergement de leurs données sur des espaces non maîtrisés et peu sécurisés d’un Cloud public, et les plus modestes d’entre elles n’ont pas forcément les moyens techniques et financiers pour s’offrir un Cloud physique… Des freins qui imposent donc le Cloud hybride comme La solution.

Une migration en douceur
Jusqu’alors réfractaires, les entreprises sont aujourd’hui plus enclines à déposer des données de tous types – y compris des informations critiques – au sein d’un Cloud hybride. Grâce à un service de haute disponibilité des données et une fiabilité optimale, le Cloud hybride présente l’avantage de s’adapter à tous les besoins et de répondre à tous les usages, mais il permet aussi de faire face à des pics d’utilisation.
Les premiers outils à migrer dans ces Cloud hybrides sont bien souvent les logiciels de messagerie, ainsi que les outils bureautiques, moins sensibles que les applications métiers. Quant aux outils développés en interne – plus stratégiques – ils sont hébergés sur site afin d’être contrôlés intégralement, de la sécurité jusqu’au développement.

De vrais atouts au quotidien
La majorité des activités des clients qui utilisent le Cloud hybride sont avant tout des précurseurs qui lancent les usages de demain. On retrouve ainsi les applications mobiles, les objets connectés, les sites web, les développements autonomes ou métiers. Pour les autres acteurs, la transition se fait au fur et à mesure de l’obsolescence de leurs infrastructures. Et lorsque le remplacement d’une infrastructure de stockage devient trop onéreuse, il est bien plus opportun de s’orienter vers une solution plus moderne et surtout moins coûteuse. À ce titre, l’utilisation d’un Cloud hybride entraîne des baisses de coûts drastiques et les problèmes informatiques sont réglés via des sociétés de prestations externes. En outre, le Cloud hybride présente une approche très flexible grâce au paiement à l’usage, alors qu’un Cloud privé requiert l’achat d’infrastructures informatiques. De fait, le Cloud hybride s’intègre comme des charges et non comme des investissements, le bilan de l’entreprise n’en est pas impacté et les abonnements du Cloud sont opérationnels dans la seconde, sans aucune autre dépense. En outre, cela permet de rapidement faire face à une augmentation de production ou à un quelconque recrutement de personnel pour une période critique. Le Cloud hybride combine ainsi la possibilité de s’adapter très rapidement aux besoins grâce à la partie « externalisée » tandis que la partie « internalisée » repose sur des plateformes dont le client maîtrise la sécurité des accès ainsi que la protection des données !

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
COLOR SCHEME Unlimited color options are avaliable via Options Panel.